Journée surprise du 19 Mai

La destination a été découverte sous forme de charade. Mais nos fins limiers n’ont pas eu trop de mal à la découvrir.
La Distillerie de la Verveine à St Germain La Prade.
Déjeuner au restaurant Les Planchas à Laussonne.
Direction Le Monastier-Sur-Gazeille : L’héritage architectural médiéval reste très présent au cœur du bourg. L’abbatiale, dotée d’une façade romane polychrome et d’un buffet d’orgue exceptionnel de 1518, les bâtiments conventuels, le château abbatial et l’église St Jean rappellent le rayonnement régional du monastère bénédictin Saint-Chaffre.
Petite balade digestive.
Visite de l’école musée au Monastier-Sur-Gazeille avec notre guide qui ressemblait bien à nos anciens instituteurs.
Visite du village commentée ou nous avons pu voir Modestine :
Modestine qui, pour Stevenson, au départ du Monastier-sur-Gazeille, n’était « qu’un accessoire de son matériel de campement ou, si vous préférez, une espèce de bois de lit automatique monté sur quatre pattes » et dont l’allure modérée avait le don d’agacer l’écrivain s’avèrera finalement au terme du voyage un compagnon de route dont la séparation fût douloureuse.
Et puis le temps passant très vite dans ces moments-là, nous avons repris la route de Clermont-Ferrand vers 17h30 pour une arrivée à 20h.
Journée très longue mais très appréciée je pense. A refaire l’an prochain