SÉJOUR  à SAMATAN (GERS) du 9 au 16 Septembre 2017

 


Est-ce pour ses sites ou pour sa gastronomie réputée, que les 45 voyageurs de l’ANR ont choisi d’aller découvrir le Gers, la Gascogne et les montagnes Pyrénéennes en ce doux mois de Septembre. Confortablement installé dans un logement au bord du plan d’eau, au Vacanciel de Samatan, chacun s’apprête à vivre une semaine de vraies vacances dans un cadre très agréable et reposant.
Et déjà, dès le lendemain, fini de rêver, nous partons à l’assaut de la Cité de Carcassonne. Blottie au sein de ses remparts, cet « Oppidum » de l’âge du fer, devenue Ville romaine, qui fut au Moyen Age la possession des Vicomtes de Trencavel, se trouva en plein pays Cathare et subit les luttes de la Croisade.

Inspecteur des Monuments Historiques, Mérimée, s’inquiéta de son état, et c’est Viollet-le-Duc qui entreprit les travaux de restauration.Double enceinte, Tour carrée dite « de l’Evêque », Tour de Balthazard, Porte Narbonnaise, ruelles en pente, tout cela nous guide vers la Cathédrale, imposant vaisseau aux superbes vitraux. Et juste à notre arrivée, un choeur d’hommes entonne, pour nous, une magnifique mélodie russe !!! Silence religieux dans la nef…
Le Marché au foie gras de Samatan est l’occasion pour tous, d’une agréable balade à pied, histoire de digérer le copieux petit déjeuner…
Et c’est Auch, capitale historique de la Gascogne, Cité des Comtes d’Armagnac, qui, du haut de son Oppidum, accueille encore les pèlerins de St Jacques de Compostelle. Son imposante cathédrale, son escalier monu-mental dominé par la statue de D’Artagnan, ses « pousterles » ruelles étroites qui descendent vers le Gers, où les laveuses travaillaient autrefois, font de la ville un lieu agréable et sympathique
Mais la journée que chacun attendait allait nous conduire au Pic du Midi, à 2877m d’altitude. Classé « Site naturel national » pour la beauté de ses paysages, son sommet se mérite après une montée fabuleuse en téléphérique. Et quand le soleil décide de nous accompagner, le tableau est, merveilleux ! Quelle belle journée nous avons pu vivre !!! Sans parler de la séance « bronzage sur transat » après le repas pris au sommet.
Personne n’oubliera la matinée chez l’apiculteur, passionné par ses abeilles; le récit qu’il nous fit de leur vie et de leurs habitudes, fut un vrai régal. Mâles et femelles, toutes ces petites bêtes ont eu droit à un savoureux couplet !
Suivront le Musée de l’Art Campanaire, la maison Augé, créa-teur du «Petit Larousse Illustré » et ses superbes vitraux peints avec une admirable finesse.
Haut lieu de pèlerinage vers St Jacques, visite (sous la pluie) de l’imposante cathédrale de St Bertrand de Comminges, lieu de recueille-ment riche en OEuvres d’art, puis départ vers le Val d’Aran cette vallée enclavée. Là, nous dégusterons un délicieux et confortable repas espa-gnol…
La visite d’un élevage de canards, incontournable passage à la ferme suivi d’une dégustation gé-néreuse des produits du terroir, marquera le dernier jour de notre voyage gersois avec la découverte de l’abbaye cistercienne de l’Escaladieu et du château de Mauvezin, ancienne propriété de Gaston Fébus, légendaire Seigneur pyrénéen.
Et c’est après le dernier apéritif traditionnel et une bonne nuit de repos que la « colonie » va re-trouver sa belle Auvergne…               Paule Chaumeil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.